Vivre une expérience inoubliable

J’ai été interpellé par la conférence de Joël de Rosnay, lors de l’évènement «Entreprise du futur» qui s’est déroulé le 14 janvier 2016 à Lyon. Une conférence au titre évocateur «Voyage vers le futur, mon entreprise en 2030». Au début de son exposé, il nous fait remarquer que 2030 n’est pas loin, que seuls quinze ans nous en séparent. Suit un bref commentaire sur l’évolution des quinze dernières années: l’iPhone et l’iPad n’existaient pas, ni Facebook ni Youtube; Google venait à peine de naître (1999); le web 2.0 et Wikipedia n’avaient pas vu le jour; on ne parlait pas encore de la NetGen, ni des Milennials (génération Y).
 
La rapidité d’évolution de ces quinze dernières années nous démontre que les mutations ne sont plus linéaires, mais asymptotiques et que les paradigmes changent de plus en plus vite. Prenons l’exemple d’Uber: il ne s’agit pas du service d’une simple course de taxi, mais de la mise en place de tout un système de réservation, de traçage et d’évaluation. L’expérience va jusqu’à mettre des bouteilles d’eau à disposition des passagers. Blablacar n’offre pas que du covoiturage, il propose de la convivialité. Plus proche de nous, Nespresso, avec son système à café en capsules, ne nous vante pas la qualité de son café ou encore la fiabilité de ses machines ou de leur prix, mais l’ambiance dans laquelle on boit son café et l’appartenance à un club! Notre jugement se modifie donc petit à petit: d’un rapport qualité/prix recherché il y a quelques temps encore, on privilégie aujourd’hui le rapport expérience/prix.
 
Comment alors accompagner, «manager» le changement? Joël de Rosnay, toujours dans cette conférence, propose six recommandations pour les managers du futur:
 
– Accompagner l’intelligence connective, collaboratrice, collective.
– Etre un catalyseur.
– Importer dans l’entreprise les outils du net.
– Utiliser la culture numérique des Millennials.
– Promouvoir l’innovation à tous les niveaux.
– Promouvoir le lien humain et social.
 
Comment, nous formateurs, nous en inspirer?? Organisons-nous nos cours pour en faire une «expérience inoubliable»? Favorisons-nous l’utilisation des outils du Net? Laissons-nous la place à l’imagination de nos apprenants? Sommes-nous des catalyseurs ou restons-nous sur nos positions de transmetteur d’un savoir? L’article de Stéphane Fellay «La formation à l’ère numérique» prolonge mes propos. Bonne lecture!
 

 
Michel Voisard, responsable recherche & développement
michel.voisard@arfor.ch

Parution
Agora n°12
Catégorie
Actu
Rubrique
Le mot du
Auteur
Michel Voisard