Une stratégie pour innover

Depuis sa création il y a près de 25 ans, le CEP s’inscrit dans un processus d’innovation continue. Tous les cinq ans, nous mettons en place un nouveau plan stratégique afin de porter l’évolution souhaitée pour la formation continue de nos clients.
 
Accompagner les changements sociétaux et technologiques
 
L’élaboration de la stratégie d’innovation pour 2017 à 2022 s’inscrit dans une période particulièrement riche en changements sociétaux et technologiques; à l’instar de ceux-ci, la formation continue bouge en profondeur! Il s’agit pour nous de trouver le bon équilibre pour accompagner tous nos clients dans leur diversité socio-culturelle et générationnelle. Comment augmenter l’impact d’une formation?? A quoi correspondra d’ailleurs le terme «formation» dans cinq ans? Comment utiliser certaines évolutions technologiques comme des opportunités d’amélioration pédagogique et non des fins en soi?
 
Notre processus d’élaboration du plan stratégique repose sur deux principes:
 
Renforcer la compréhension de notre positionnement stratégique
 
Nous nous sommes appuyés sur les éléments mis en évidence par Jim Collins, explicitant ce qui fait le succès durable d’une organisation. Nous avons notamment utilisé la «stratégie du Hérisson», se focaliser sur une chose essentielle et la faire bien pour asseoir un succès durable. Pour ce faire, nous répondons à trois questions: qu’est-ce qui nous passionne profondément? en quoi pouvons-nous être parmi les meilleurs? qu’est-ce qui dirige notre moteur économique?
 
Progresser de façon pragmatique
 
Les changements que nous allons mettre en place touchent à la culture, ils sont peu planifiables et multiples. Il importe donc de procéder par itérations successives. Ainsi, nous procédons en parcourant les questions proposées par Roger L. Martin:
 
– Quelles sont nos aspirations profondes pour notre organisation et les objectifs concrets permettant de mesurer notre progression?
– En considérant le terrain qui s’ouvre à nous, où choisissons-nous de jouer? De ne pas jouer?
– Sur le terrain de jeu choisi, comment allons-nous être meilleurs que les autres?
– Quelles capacités et compétences devons-nous maintenir ou développer pour y arriver?
– Quels systèmes de gestion sont nécessaires pour construire et maintenir ces capacités/compétences?
 
En pratique, il s’agit d’aborder d’abord les aspirations et objectifs, puis le terrain de jeu choisi, de revenir vers les aspirations et objectifs pour les vérifier et corriger. Ensuite, on aborde les capacités et systèmes de gestion pour vérifier la faisabilité et on revient aux aspirations/objectifs en procédant ainsi par petites itérations, afin de dégager des projets concrets et réalistes en accord avec les aspirations profondes.
 
Se centrer encore plus sur les clients
 
Nous avons enclenché plusieurs boucles d’itérations successives et aimons le principe du «faire en allant». Il nous est d’abord apparu comme essentiel de faire participer les formateurs intervenant au CEP à cet élan renforcé d’innovation. Nous avons ainsi mis en place plusieurs plateformes de rencontres-échanges-élaboration tout au long de cette année. Ceci a permis d’enclencher une dynamique: de compréhension des nouveaux outils et méthodes pédagogiques, de questionnement quant aux points d’attention nécessaires et de génération d’idées d’innovations pédagogiques. Nous pouvons à présent poursuivre la réalisation de nos aspirations et objectifs: pour nos clients, une formation pratique, à leur mesure et à portée de main.
 
Au-delà des différentes innovations amenées par chaque formateur dès à présent dans les formats de cours existants, nous allons mettre en place une plateforme de prototypages de nouvelles formules de formation. Il s’agit d’avancer ensemble selon deux principes: dans une culture open source («ce que je partage m’enrichit») et dans un mouvement d’innovation continue tel que modélisé par O. Scharmer (observer – ressentir – lâcher-prise – cristalliser – prototyper – assimiler).
 
A ce stade, la co-construction continue avec nos clients. En leur proposant un rôle de «Client-Explorateur», nous continuons à construire le processus de formation de demain en fonction de ce qui est utile, simple et efficace pour eux.
 

 
Annick Milet Wagner, Responsable de formation au CEP
annick.milet-wagner@cep.vd.ch

Parution
Agora n°13
Catégorie
Métier
Rubrique
Dossier spécial CEP
Auteur
Annick Milet Wagner