Toujours plus

Accompagner le changement et s’adapter pour continuer à former, telle est l’orientation 2018 de la commission ARFORmation.

Le rôle et la posture du formateur changent au fil des ans avec l’arrivée des nouvelles technologies qui ne cessent d’évoluer, tout comme les attentes des participants. Cela demande des compétences méthodologiques qui s’acquièrent au contact de ses pairs et aussi lors de formations. Nous devons actualiser en permanence nos compétences et composer avec l’arrivée des «Digitales natives» qui souhaitent être les acteurs de leurs savoirs et vivre des expériences pour renforcer leur apprentissage.

Quels beaux défis à relever pour le formateur… et aussi pour la commission ARFORmation. En effet, il est nécessaire pour chacun d’entre nous de sortir de sa zone de confort et oser faire autrement afin d’actualiser ses méthodes de formation. Dans ce contexte exigeant, s’adapter et se former est une nécessité pour continuer à délivrer des formations répondant aux besoins et exigences du marché.

Si les méthodes sont appelées à évoluer, il ne faut pas perdre de vue qu’accompagner autrui dans ses apprentissages, l’aider à découvrir en autonomie, tant dans sa capacité de réflexion et d’analyse que dans ses savoir-faire, reste la mission première d’une action de formation. L’accélération des cycles technologiques, l’obsolescence accélérée des connaissances sont les nouveaux défis du formateur d’aujourd’hui et demain.

Comment alors concilier les méthodes d’enseignement classiques et innovantes dans un contexte en perpétuel changement?

Aujourd’hui, le développement conjoint des Smartphones et des connexions à haut-débit donne accès à une grande diversité de contenus. Le rôle du formateur n’est plus celui du transmetteur de savoir. Désormais, il devient un scénariste pour créer des situations d’apprentissage utiles aux participants.

Les compétences collaboratives revêtent désormais une grande importance. Dès lors, il reviendra au formateur de produire différents formats tout en individualisant l’accès aux contenus. La formation là, où et quand on en a besoin est une tendance qui prend de l’ampleur et sur laquelle il faudra composer de plus en plus.

Pour faire face à ces nouveaux défis, les membres de la commission ARFORmation ont travaillé à l’élaboration de nouvelles formations. Deux cursus certifiants propres à notre association viennent compléter notre offre de formation. Ils apporteront les éléments nécessaires pour se perfectionner en tant que formateur occasionnel. Sans oublier les coordinateurs-trices de formation qui doivent également faire face à l’évolution de leurs activités avec l’arrivée des plateformes d’apprentissage et des outils de gestion de formation moderne.

Pour obtenir le Certificat FSEA (niveau 1), nous proposons l’accompagnement des formateurs et formatrices à l’édition d’un dossier de Reconnaissance et Validation des Acquis ou de suivre notre formation en présentiel. Pour celles et ceux qui souhaitent accéder au brevet fédéral de formateur d’adultes, nous offrons une filière complète en partenariat avec le CPI.

La commission ARFORmation vous souhaite une belle et heureuse année 2018 et se réjouit de vous compter prochainement comme participant à l’une de ses formations.

Jean-Pierre Besse, Vice-président de l’ARFOR, Responsable ARFORmation
jean-pierre.besse@arfor.ch

Parution
Agora n°18
Catégorie
Cahier
Rubrique
Arformation
Auteur
Jean-Pierre Besse