Shirley Favre, responsable de formation à l’Armée et formatrice indépendante, membre de l’Arfor depuis 2013

Comme professionnelle, elle court après les challenges, elle pense stratégie et résultats. Comme maman, elle dit apprendre encore et toujours. Portrait d’une jeune femme attentive aux autres, révélatrice de potentiels.

«C’est en étant nous-mêmes que nous sommes performants. C’est en sachant qui nous sommes vraiment que nous le sommes encore plus.»

Apprendre à se connaitre

Quoi qu’on fasse, c’est important d’être bien avec soi-même: on est plus performant. Telle pourrait être sa devise. Passionnée par les sciences du vivant et la médecine, elle débute une carrière dans la recherche sur les chapeaux de roues. C’est un travail exigeant, prenant. Elle s’épuise. Après une longue remise en question, elle réalise qu’il lui faut bouger. Forte de ce travail d’introspection qui l’a fait évoluer, elle choisit d’accompagner les autres à se développer. D’abord comme monitrice puis formatrice chez les Samaritains. Actuellement comme responsable de la formation et du développement du personnel pour la Base Logistique de l’Armée du centre de Grolley. «Aujourd’hui, en plus d’être passionnée, je me sens à ma place.»

De son vécu, elle comprend que la connaissance de soi est essentielle pour avancer, pour apprendre, pour se développer au plan personnel et professionnel. Elle décide alors de créer son entreprise: You-R, révélateur de compétences. C’est son expérience personnelle qu’elle souhaite mettre au service des autres. «Il m’a fallu du temps pour savoir ce pour quoi j’étais faite, j’ai la chance de pouvoir le faire et j’aimerais partager cette chance.»

Plus que de développer les compétences – ce qui relève du choix de chacun – elle accompagne la prise de conscience et donne des outils pour apprendre à mieux se connaître, à s’appuyer sur ses compétences «naturelles». «C’est tellement plus facile quand on fait ce qu’on sait faire de façon innée.» Ce qui la stimule, c’est de découvrir les compétences cachées des personnes, en dépassant les idées toutes faites. «J’aime vraiment être surprise. Si on laisse de la place, on l’est toujours. Pas forcément là où on l’attend, mais on l’est.»

Rester soi-même

Plutôt qu’ambitieuse, elle se décrit comme appréciant les challenges et voulant se surpasser. Le tout avec humilité. «Ma facilité dans certains domaines, je ne la tiens pas pour acquise. Je sais aussi me rappeler que je suis moins compétente dans bien d’autres domaines et que j’ai besoin des autres.» Dans ses accompagnements, elle se positionne comme conseillère et spécialiste, sans jamais prétendre savoir mieux que l’autre ce dont il a besoin. «Former, c’est aussi faire entrer dans un moule, c’est provoquer un changement, alors que parfois il ne le faut pas.» Parce qu’une formation n’est qu’une des options, insiste-t-elle, non l’unique solution. Son secret: garder l’esprit ouvert et communiquer. «Je passe beaucoup de temps à me déplacer pour parler de vive voix aux collaborateurs et surtout les écouter. Avec mes collègues, là encore, je parle énormément et je réfléchis à voix haute. J’ai besoin d’interaction pour comprendre, de questionner pour trouver la réponse.»

Lorsqu’elle se penche sur son parcours, elle reconnait bien quelques détours, mais sans aucun regret. «Je suis fière de tout ce que j’ai entrepris, à chaque étape, tout ne m’est pas utile, mais ça me fait moi.»

2004: CFC de laborantine en chimie et différents laboratoires de recherche (EPFL, UNIL, CHUV)
2007: ES en biologie appliquée
depuis 2012: Formatrice pour ACVS (Association Cantonale Vaudoise des Samaritains) et ASS (Alliance Suisse des Samaritains), membre de groupe de projet
2013: FSEA1
depuis 2013: Auxiliaire dans différents services d’ambulance
2014: Brevet de technicien ambulancier
2015: Certification Persolog pour la méthode DISC
2016: Brevet de formateur

Propos recueillis par Isabelle Inzerilli

Parution
Agora n°14
Catégorie
Cahier
Rubrique
Entre nous
Auteur
La rédaction